Aller au contenu
Accueil » L’ingénieur pédagogique : définition du métier et description

L’ingénieur pédagogique : définition du métier et description

L’ingénieur pédagogique est un professionnel de l’éducation dont le rôle est de concevoir des supports pédagogiques numériques innovants. Son objectif est de moderniser et de dynamiser les pratiques pédagogiques grâce aux outils numériques.

Concrètement, l’ingénieur pédagogique est chargé de créer des contenus multimédias (cours en ligne, exercices interactifs, vidéos pédagogiques, etc.) adaptés aux besoins des formateurs et des apprenants. Il maîtrise les technologies éducatives et les logiciels de création de contenu pédagogique.

Ce métier pluridisciplinaire allie à la fois des compétences en pédagogie, en ingénierie informatique et en design graphique. L’ingénieur pédagogique doit en effet pouvoir analyser les besoins pédagogiques, concevoir des scenarii innovants, développer les contenus multimédias et les intégrer sur des plateformes d’apprentissage en ligne.

On peut ainsi résumer les principales missions de l’ingénieur pédagogique:

  • Analyser les besoins en formation
  • Concevoir des parcours pédagogiques multimédias
  • Créer des contenus numériques innovants
  • Adapter les contenus aux différents publics
  • Intégrer les contenus sur les plateformes LMS
  • Tester et améliorer les dispositifs

L’ingénieur pédagogique est donc un maillon essentiel de la transformation numérique des pratiques éducatives. Son expertise permet d’exploiter tout le potentiel du digital learning pour améliorer l’expérience apprenant.

Les missions principales de l’ingénieur pédagogique

La conception de supports pédagogiques numériques

La principale mission de l’ingénieur pédagogique consiste à concevoir des supports de formation innovants s’appuyant sur le numérique. Il peut s’agir par exemple de :

  • Cours en ligne (e-learning)
  • Modules interactifs avec exercices et évaluations
  • Tutoriels vidéo
  • Quizz, jeux sérieux
  • Simulations
  • Classes virtuelles
  • Etc.
Voir :  L'impact des jeux de logique sur le développement cognitif des élèves

L’ingénieur pédagogique est force de proposition pour imaginer des formats pédagogiques exploitant toutes les potentialités du numérique : interactivité, multimédia, engagement, gamification, réalité augmentée, etc.

Il analyse en amont les besoins des publics cibles et des commanditaires. Il conçoit des storyboards et maquettes pour définir la meilleure expérience pédagogique possible. Il réalise ensuite le design graphique des contenus et peut coordonner une équipe technique pour le développement.

Cette mission de conception implique une veille permanente sur les innovations pédagogiques et une bonne connaissance des contraintes techniques. L’ingénieur pédagogique doit faire preuve de créativité pour rendre les contenus attrayants et motivants.

L’intégration de contenus pédagogiques

Une autre mission cruciale de l’ingénieur pédagogique est d’intégrer les contenus pédagogiques sur les plateformes d’apprentissage. Il doit pour cela maîtriser les logiciels LMS (Learning Management System) qui permettent de créer et gérer des dispositifs de formation en ligne.

Concrètement, il réalise les tâches suivantes :

  • Paramétrage du LMS
  • Importation des contenus SCORM
  • Structuration des cours et activités
  • Gestion des droits et des accès
  • Configuration des évaluations et du suivi
  • Tests techniques et qualité

L’ingénieur pédagogique s’assure que les contenus sont parfaitement intégrés sur la plateforme et accessibles facilement pour les apprenants. Il optimise la navigation et rend l’interface la plus intuitive possible.

Cette étape d’intégration demandant à la fois des compétences techniques et un sens de la pédagogie pour structurer efficacement les contenus. Elle est essentielle pour garantir une expérience digitale réussie aux apprenants.

La vérification de la navigation et de l’ergonomie

La dernière mission de l’ingénieur pédagogique porte sur la vérification de la qualité des dispositifs numériques créés. Il s’assure de:

  • La fluidité de la navigation sur la plateforme et les contenus
  • L’ergonomie et l’accessibilité des interfaces
  • La compatibilité multi-support (ordinateur, mobile, tablette)
  • La conformité aux standards e-learning (SCORM, xAPI…)
Voir :  Comment préparer son entrée dans les grandes écoles d'art

Avant toute mise en ligne, des phases de tests utilisateurs sont réalisées pour identifier des problèmes éventuels. L’ingénieur pédagogique analyse les retours et apporte les actions correctives nécessaires.

Il veille également à la mise à jour et à l’amélioration continue des dispositifs une fois déployés. Les données d’apprentissage lui permettent d’optimiser l’ergonomie et les parcours. Cette mission qualité est indispensable pour garantir l’adoption des solutions par les publics cibles.

Les compétences et qualités requises

Le métier d’ingénieur pédagogique nécessite un large éventail de compétences techniques et humaines. Les principales sont :

Compétences techniques en informatique

L’ingénieur pédagogique doit maîtriser les technologies liées au e-learning :

  • LMS (Moodle, Blackboard, Canvas…)
  • Outils auteurs (Storyline, Captivate, xAPI…)
  • Standards e-learning (SCORM, AICC…)
  • Multimédia (son, vidéo, 3D…)
  • Développement web (HTML, CSS, JS)

Des compétences en design (UI/UX design, motion design, 3D…) sont également un plus. Ces compétences techniques pointues s’acquièrent généralement par la formation et l’expérience.

Créativité et imagination

Pour proposer des dispositifs pédagogiques innovants, l’ingénieur doit faire preuve de créativité et d’imagination. Une curiosité permanente pour les usages numériques et les nouvelles technologies est indispensable pour nourrir cette créativité.

Qualités pédagogiques

Bien que technophile, l’ingénieur pédagogique doit posséder de réelles qualités pédagogiques :

  • Sens de la pédagogie
  • Capacités d’analyse des besoins
  • Compétences rédactionnelles
  • Appétence pour la transmission

Il doit comprendre les processus d’apprentissage et adapter ses créations aux différents publics (enfants, adultes, seniors…). L’écoute et l’empathie sont donc des qualités recherchées.

La formation pour devenir ingénieur pédagogique

Les diplômes de niveau Bac+3 à Bac+5

Il existe différents parcours de formation pour devenir ingénieur pédagogique. Les plus courants sont :

  • Master en ingénierie pédagogique
  • Master en technologies éducatives
  • Master métiers de l’enseignement et de la formation
  • Licence pro métiers de la formation
  • Diplôme d’ingénieur en informatique avec spécialisation e-learning
Voir :  Quelle est la différence entre une suite arithmétique et géométrique ?

Ces formations abordent à la fois les aspects pédagogiques (sciences de l’éducation, théories de l’apprentissage…) et les aspects techniques (e-learning, multimédia, développement…).

Un parcours mêlant informatique et sciences humaines est idéal pour couvrir l’ensemble des compétences. L’apprentissage est également une voie d’accès privilégiée à ce métier.

Les débouchés : entreprises, organismes de formation, universités…

Avec le développement du digital learning, les débouchés sont nombreux pour les ingénieurs pédagogiques. Ils peuvent notamment travailler dans :

  • Les services de formation des grandes entreprises
  • Les organismes de formation professionnelle
  • Les écoles privées et universités
  • Les centres de formation en ligne
  • Les éditeurs de solutions e-learning
  • En freelance pour divers clients

L’ingénieur pédagogique évolue au sein d’équipes pluridisciplinaires mêlant des profils technologiques et pédagogiques. Ses missions et son cadre de travail sont donc très variés selon la structure qui l’emploie.

Le salaire et les perspectives d’évolution

Salaire de débutant et salaire expérimenté

En début de carrière, le salaire brut annuel d’un ingénieur pédagogique se situe généralement entre 28 et 35 K€. Après 10 ans d’expérience, il peut prétendre à un salaire compris entre 40 et 50 K€, voire davantage dans certains cas.

La rémunération dépendra bien sûr du niveau de responsabilité, de l’expertise technique et du secteur d’activité. Dans l’ensemble, l’ingénierie pédagogique offre des perspectives de rémunération confortables, alignées sur les métiers de l’informatique et du numérique.

Évolution vers des postes de responsabilité

Avec de l’expérience, l’ingénieur pédagogique peut accéder à des postes à responsabilité :

  • Responsable innovation pédagogique
  • Responsable digital learning
  • Responsable de projets e-learning
  • Chef de produit LMS

Il dirige alors des équipes et supervise la stratégie pédagogique de sa structure. Son expertise lui permet de piloter l’innovation et la transformation numérique des pratiques de formation.

Se spécialiser dans un domaine de formation

Avec les années, l’ingénieur pédagogique peut également devenir expert d’un domaine particulier :

  • Formations commerciales
  • Formations linguistiques
  • Formations réglementaires
  • Formations digitales
  • Etc.

Cette spécialisation lui permet d’acquérir une expertise métier pointue, toujours recherchée par les recruteurs.

Grâce à cette polyvalence technique et pédagogique, le métier d’ingénieur pédagogique offre donc des trajectoires professionnelles riches et variées au sein de nombreux secteurs.